cahen_claireClaire Cahen, comédienne

Après une licence d’études théâtrale à la Sorbonne Nouvelle, Claire Cahen intègre l’Ecole Nationale Supérieure d’Art et Technique du Théâtre (ENSATT). Au théâtre, elle a notamment joué pour Michel Didym, Stéphanie Loik, Bertrand Sinapi, Nadège Coste, Stéphane Olivié Bisson, Jean de Pange, Julia Vidit, Illia Delaigle, Gérold Schumann, Myriam Muller… Elle prête régulièrement sa voix pour des documentaires, du doublage, des livres audio et enregistre des fictions pour la radio. Elle collabore également avec des orchestres, en tant que récitante, pour des œuvres comme Le vaillant petit tailleur, L’histoire du soldat… Mais aussi dans des œuvres plus contemporaines comme celles d’A. Markéas. Au cinéma, elle enchaîne deux longs-métrages marocains, puis joue dans le dernier film de P. Sisbane où elle tient le rôle principal féminin. Elle co-réalise son premier court métrage, Frontières, qui fait plus d’une vingtaine de festival et obtient plusieurs prix avec Ali Esmili. Leur deuxième court est en préparation…

 

chauvelot_jeanJean Chauvelot, dessinateur

Jean Chauvelot est né à Donjeux (Haute-Marne).
Il a vécu pendant 10 ans à Metz, ville pour laquelle il conserve un amour intact.
Il vit et travaille à Paris depuis peu.

Il raconte des histoires avec des images,
principalement sous la forme de bande-dessinées.
Il a réalisé plusieurs court-métrages et clip avec le collectif Studio Super5 (Metz) de 2011 à 2016.
En 2017 parait Highway to Love aux éditions Casterman, qu’il a co-écrit avec la dessinatrice Zoé Thouron,
Il a dessiné la websérie DAWALAND (co-réalisée avec Jean-Baptiste Saurel), pour Arte Creativ.
Il a brièvement enseigné à l’université de Metz où il encadrait un TD de dessin.
Il a participé au film Petit Paysan, au story-board, et dans lequel il interprète un petit rôle.

Depuis 2018 il ne fait plus que de la bande-dessinée. Très intensément.

 

comfort_mcconnell_eliasElias Comfort, acteur

Elias Comfort (McConnel) a débuté sa carrière d’acteur dans Elephant de Gus Van Sant. Devant au début être figurant, il s’est finalement vu confier un des rôles principaux. L’expérience lui a permis de mettre en valeur son art de la photographie qui apparaît dans le film. Il a continué à travailler en étroite collaboration avec Gus Van Sant sur les films Paris, Je T’aime et Harvey Milk. Il s’est focalisé ces dernières années sur ses poèmes, auto-publiant un livre, Selective Hearing, et vit à New York où il a travaillé comme vendeur au magasin de luxe Bergdorf Goodman. Il a récemment fondé une famille et a l’intention de saisir sa chance du côté de la production et de l’écriture.

 

le_gall_jeanneJeanne Le Gall, distributrice

Après les bancs de l’école, les bancs de montage et les bancs de la fac, Jeanne découvre l’Arizona et œuvre depuis quatre ans à y défendre des œuvres cinématographiques singulières. Depuis 2010, Arizona distribue des films d’art et essais inédits, pour la plupart étrangers. Dirigée par Bénédicte Thomas, la compagnie défend un cinéma et des auteurs qu’elle aime : une forte écriture cinématographique, une culture encore rare sur nos écrans, un thème fort et universel. Deux films du catalogue ont été présentés en compétition au Festival du Film Subversif de Metz, Moi,Olga de Tomas Weinreb et Petr Kazda en 2016 (Prix du Jury long métrage) et Zoologie d’ Ivan I. Tverdovsky en 2017.

 

pi_ja_ma_pauline_axelPi Ja Ma, musiciens

Vous savez peut-être que Pauline de Tarragon est née à Avignon il y a à peine deux décennies. Vous savez peut-être aussi qu’elle a toujours eu un don pour l’illustration, une oreille musicale innée et une aura magnétique. Vous avez peut-être déjà entendu sa voix fluide et épurée. Vous savez peut-être enfin que ces qualités l’ont portée devant des foules de téléspectateurs (Nouvelle Star 2014) et de lecteurs (Le Cri de Zabou). Ce que vous ne savez peut-être pas encore, c’est comment elle a conçu l’univers sonore et visuel de Pi Ja Ma.

Pour en savoir plus, on pourrait parler de son amour déraisonnable pour les Doors et pour Jefferson Airplane, et bien d’autres, mais il suffit de présenter le compositeur multi-instrumentiste Axel Concato, sans qui les paysages sonores envoûtants de Pi Ja Ma n’auraient pas vu le jour. […] A partir de sa rencontre avec Pauline en 2015, c’est une sorte de dialogue, ou plutôt un concours de blagues qui s’est instauré.

Avec une complicité naturelle et sans effort de politesse, la magie opère : Axel compose, bidouille, structure tandis que Pauline chante, rit et dessine avec cette spontanéité. […] Pi Ja Ma, c’est une enfant qui peint les problèmes des adultes, pour les distordre jusqu’à leur donner un sens nouveau. Il n’y a rien de plus psychédélique et profond que le dessin d’un enfant.

 

souilles_debats_leoLéo Souillés-Debats, maître de conférences en cinéma à l’Université de Lorraine et Président du Jury

Léo Souillés-Debats est maître de conférences en études cinématographiques à l’Université de Lorraine (Metz). Ses travaux portent sur l’histoire du cinéma en France, la cinéphilie, l’enseignement du cinéma, l’éducation à l’image et l’histoire du mouvement ciné-club de 1920 jusqu’à aujourd’hui. Il a récemment publié La culture cinématographique du mouvement ciné-club. Une histoire de cinéphilies (1944-1999), et codirigé La Ligue de l’enseignement et le cinéma aux éditions de l’AFRHC.